BRÈVES POUR UN AUTRE REGARD SUR LA CRISE

Publié le décembre 31, 2020 par Caroline Gauthier dans la catégorie 

Brève 1 :

QUE FAIRE ?

Ceux qui ont vécu des synchronicités le savent bien.

La synchronicité est d'avantage qu'une heureuse coïncidence. C'est un effet résultant de l'interconnectivité de l'univers.

C'est la preuve que tout ce qui existe dans sa plus petite partie, fait partie intégrante d'un tout unifié et interconnecté.

Comme sur les photos ci-dessous : on voit que chaque unité est connectée aux autres et à l'ensemble. (comme nous humains, comme chaque cellule de notre corps, et comme chaque planète)

De plus en plus de personnes s'éveillent à cette magie de l'univers qui nous fait sentir si puissant et, en même temps, si petit face à l'infini.

Une fois que l'on expérimente cela dans ses tripes, on s'émancipe, on ressent la sécurité, la foi et l'amour.

On est à juste sa place, comme la fleur qui pousse et qui émet son parfum au monde.

Croyez-vous que la place que l'univers veut pour nous est le métro boulot dodo ? Croyez-vous que ce soit cela que la vie qui circule dans nos cellules veut pour nous ?

Vu le nombre croissant d'éveils à ce qui "est" et aux "lois du vivant", il fallait bien casser le processus d'émancipation en cours. Car une fois cette connexion faite, nous ne sommes plus manipulables, ni corvéables... On "sent" ce qui est essentiel... et l'essence des choses.

D'où les masques, la distanciation physique, le couvre-feu, le confinement...

Tout le système depuis des décennies va à l'encontre des lois du vivant... et le système accélère la pression face à l'éveil massif du monde

Et rien ne peut aller contre les lois du vivant et de l'univers. Bien au contraire. Cette tentative d'étouffement accélère la connexion aux lois universelles.

Personnellement les synchronicités n'ont jamais été aussi fortes chez moi ces derniers temps.

Continuons à travailler sur cette fabuleuse vérité que nous sommes tous une partie connectée au grand tout.

Ce tout nous guidera alors vers notre juste place grâce à la magie de l'univers et à ses lois...

Et rien ne pourra aller contre cela.

Brève 2 :

Une partie du monde souffre de déni. Mécanisme de protection psychologique bien connu. Le désir de vouloir se sentir toujours bien conduit souvent au déni et à l’évitement de la réalité.
On se protège pour ne pas souffrir en regardant en face ce qui se passe réellement. On fuit le réel.
Sachez que cette protection ne peut pas durer éternellement. A un moment donné ce qui sent mauvais remonte toujours à la surface. Plus tôt c’est, Mieux c’est.
Nettoyons nos marrais internes.

CAROLINE GAUTHIER

Dans la même catégorie

Insolente et vivante

Le nouvel Ebook décapant pour Vivre enfin sa Vraie Nature

COMMANDER L'EBOOK
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram